mercredi 2 décembre 2009

St-Georges et Freddy La Bomba: Part Ouane "Les Épaves"


Ahhhhh.......Public en délire et Aquadéliquomanes finis. Vous vous disiez "Çà y est; ils ont rangé leurs tuba sans crier gare et nous laisseront pantois et en dinde froide sans le moindre remord..."

ET BIEN NON!

Nous revoila, et avec une nouvelle que j'eus pu vendre une fortune à La Semaine, mais que je vous offre ici gratos: Aquadelic possède maintenant son propre centre de plongée dans les caraïbes!!!!!!

Nous voici posant fièrement sur le balcon de l'édifice principal, Gringo et moi, regardant d'un air volontaire et résolu vers l'avenir, emplis d'entrepreneurship et de vodka-limon.



Dans la baie flotte orgueilleusement le vaisseau de l'entreprise, le premier dive-boat entièrement vert écolo, à voile uniquement et pouvant emmener vers l'aventure des dizaines de plongeurs trépidants d'impatience de visiter les mers chaudes et de se délester de quelques dollars afin que nous puissions prospérer et ne pas manquer de vodka-limon.


Et ne reculant devant aucune dépense afin d'être à la fine pointe de la technologie moderne de la plongée, nous avons engagé à prix d'or le plus réputé technicien de mélanges gazeux exotiques et grand spécialiste du Marox: j'ai nommé (bin pas encore mais je l'fais là) Freddy La Bomba!
Avec lui et sa science dans vos cylindres; à vous les fonds colorés et créatures étranges des abysses.



......................bon. Okay. C'est même pas vrai tout çà. Sauf Freddy, qui existe vraiment quoiqu'il n'en ait pas toujours très bien conscience. Il est Dominicain, et c'est chez lui, à Bayahibe, que Gringo, Nikkie et moi sommes allé, histoire de revoir le grand bleu et de noyer la venue de l'hiver à la vodka-limon.
Et pour revoir un ami commun, Michel Ouellette, instructeur de plongée et fondateur de PRO EXCURSIONS.
Cliquez sur le lien et allez visiter son site. Je vous souhaite de vivre un jour une des excursions qu'il organise vers les îles de Bayahibe.
.
Évidemment, le premier matin tôt, après une attente dominicaine reglementaire du taxi, nous nous pointons fébriles chez Scubafun au village, et embarquons pour la première plongée profonde, sur l'épave du St-Georges, pendant que Nikkie se la coule douce on ze beach.


Belle épave, à la cale couchée à 150 pieds et recouverte de coraux.





La croix de St-Georges?


Elle est peuplée de vers de feu! On dirait bien que ces charmants petits amis urticants ont pris possession du bateau. Il y en a partout.


Mais aucun poisson plus gros que les quelques anges et perroquets qui vagabondent ici et là.
Nous n'en verrons pas non plus dans les plongées qui suivront.
Ici encore plus qu'à certains endroits de Cuba, la surpêche et la bêtise des hommes font des ravages.
Plus inquiétant encore; nous ne verrons aucun barracuda, pourtant si communs partout normalement.
Mais le Lionfish lui, "the invader", est arrivé...
Au palier de sécurité en fin de plongée, un petit Jack nage amoureusement autour du cylindre de secours suspendu à cinq mètres, le méprenant sans doute pour son dieu, dont il a la couleur!


Il attaque mes petites bulles, comme pour garder pour lui sa trouvaille! Je les adore, ces petits poissons vifs, toujours là pour vous accompagner durant les minutes immobiles au palier...



La deuxième plongée se fait sur le récif de Viva Shallow, ou reposent plusieurs vieux canons et boulets. Mais, très peu profond, le site est vite perturbé par le vent et les vagues, et sa visibilité afféctée.


Une nouvelle épave repose dans les eaux de Bayahibe. Un petit cruiseship amarré au port et attendant que les différents centres de plongée s'organisent et amassent des fonds pour son sabordage planifié fut pris par une tempête tropicale il y a peu de temps et emporté une nuit au large, ou il a sombré dans l'orage!
Mais il repose maintenant à une profondeur insuffisante pour le protéger de la furie des ouragans, et le prochain pourrait le réduire en pièces...





En attendant; quel passionante plongée il offre, et quelles images fantastiques naissent des jeux de la lumière qui pénetre ses étages!







Sur le pont supérieur, quelqu'un s'était accroché un hamac, que Gringo s'empresse d'essayer. Non mais après plus de deux heures du Marox de Freddy LaBomba, un gars peut se reposer.
Une petite vodka-limon serait assez bienvenida, me semble...
Problema!
Mais on y travaille!
Restez synthonisés, amigos: le prochain volet de "St-Georges et Freddy LaBomba" viendra bientôt, et les habitants des eaux dominicaines.
(Coudons, ou c'est qu'j'ai mis l'limon, moé-là?.....)

8 commentaires:

Anonyme a dit…

ENFIN ! ENFIN ! ENFIN !
Le boss du blog revient !

Si les fonds et les créatures des abysses étaient aussi étranges et colorés que la chevelure de Freddy La Bomba, ça devait être qque chose à voir !!!
Etrange aussi de passer de l'eau "épaisse" du nord à l'eau chaude du sud ?!
Quel merveilleux dépaysement !

Welcome back.
Renata

Nathalie C. a dit…

AAHHHH YESSSSS!
C'était pas trop tôt, hein?!

Nous icitte, pas d'vodka-limon, pas d'eau chaude (bin à part celle dans ma "Giant" 60 gallons...), pas de Freddy la Bomba (et c'est presque tant mieux...), pas de marox et surtout pas de couleurs dedans le paysage (brun-gris-blanc, c'est pas des couleurs...)
on a VRAIMENT besoin de ce blog pour survivre les froides réalités de la vie...

Alors, ne vous en déplaise: WELCOME HOME cher Master Blogger!

Vos vacances sont finies, les notres commencent! En photos et en aventures littéraires! YÉ!

Peekaboutte ;)

Nathalie C. a dit…

Eille!
J'l'ai pas dis, tellement excitée que j'étais du retour du blog, mais les photos des épaves, avec les jeux de lumière sont magnifiques!

Marina Kowalsky a dit…

En effet les épaves. Surtout l'escalier et le hublot...On se croirait sur la lune.

Dive Diva a dit…

Le Saint-George! Mon ami. Est-ce que Malki était avec vous?

Jean-Louis Courteau a dit…

Oui et non DD!
Pas vite vite d'avance, là il était un peu...perturbé par une grippe et/ou des "noces de fiesta con muy ron"!!!

De toutes façons, Gringo et moi avons vite décidé de faire cavaliers seuls, notre but étant d'inscrire au logbook des observations et du temps de fond plutot que du kilométrage!

Un des DMs nommé Bob nous avait dit de toujours le garder à vue; alors on a pris une photo de lui et on s'est poussés, en la regardant de temps en temps!
(Après cette plongée-là; il nous a regardé en souriant et nous a dit de faire ce qu'on damn well voulait faire, en autant qu'on montait la saucisse au safety stop!

Dive Diva a dit…

Ah... Chanceux. Moi Malki m'avait pris pour une matante sans expérience et me lâchait pas d'une semelle (?) dans l'épave, j'ai failli lui faire un doigt d'honneur sous-marin!

Mais le Saint-George, hein, le Saint-George... Il est fait pour nous...

DD

Jean-Louis Courteau a dit…

You bet DD....You bet!